Andrew WK – Party Hard

Andrew WK c’est quoi? Party Hard? C’est quoi ce morceau? Réponse : du FUN et de l’ENERGIE!!! Ce morceau c’est l’éclate totale à écouter, gueuler et surtout à jouer! Et en plus, comble du bonheur, c’est pas si compliqué que ça à jouer! Voyons ça en détail! 

1. Introduction : du hard!

L’ingrédient principal pour jouer ce morceau, c’est l’énergie. Les accords sont assez basiques : on est soit face à des accords de puissance, soit face à des octaves. Pour jouer les octaves, utilisez votre index pour la note la plus grave et l’annulaire pour la corde la plus aigue. L’index servira aussi à couvrir la corde intermédiaire qui sera par conséquent mutée. Pas difficile au départ, cette technique posera plus de problème lorsque l’auriculaire remplacera l’annulaire, on en reparle dans un instant… En tout cas, avec un peu de persévérance ça rentre assez vite.

2. Tablature

Cette tablature est faite selon ma cover disponible sur youtube. Elle est personnelle et en aucun cas officielle. Vous pouvez bein entendu la partager mais merci de citer l’adresse du site ou de la chaîne youtube afin de m’encourager à continuer! La suite de l’article donne quelques aides. (Version Guitar Pro disponible sur demande).

3. Structure

Dans ce morceau, la structure est assez simple. Il est cependant intéressant de remarquer qu’il manque une chose que l’on retrouve quasiment dans tous les morceaux : un break/un pont. A la fin du premier refrain, c’est comme si on retournait tout simplement au début du morceau et que l’on prolongeait simplement la fin en achgevant le tout d’un bon gros accord de Mi. Si l’on pense en terme de composition, ce n’est pas si bête et c’est même là que réside pour moi le secret de cette énergie : on fonce tout droit comme un bulldozer sans même laisser le temps de respirer. De l’énergie encore et toujours!

4. Intro

Après une répétition de powerchords (joués avec la corde de Mi grave en plus pour donner un maximum de puissance) arrivent les octaves. Comme je l’ai dit en introduction, les octaves demandent un peu de pratique et d’entraînement pour être jouées proprement et distinctement. Il y a aussi une vrai difficulté qui réside dans la dynamique : ces octaves sont toutes introduite par un léger slide et il faut donc faire très attention et viser juste pour arriver dans la case qui nous intéresse. Si vous débutez, voilà une petite astuce qui vous aidera pour les slides : il faut que vos yeux aient toujours un temps d’avance sur vos mains. Si vous souhaitez atteindre la 14ème case par exemple pour la note suivante, projetez vos yeux sur cette case et vos mains suivront. Surtout, ne suivez pas le mouvement du slide du regard vous perdrez en fluidité et raterez la case d’arrivée une fois sur deux.

Il y a un autre piège dans ce passage. La première partie du riff se joue sur les cordes de LA et de SOL (mesures 3 à 6), index + annulaire avec un écart d’une case. Ensuite arrivent des notes plus hautes qui seront cette fois jouées soit sur les cordes de RE et SI  (mesure 6), soit sur les cordes de SOL et MI (mesure 7). Cette fois-ci, vous devrez utiliser l’index et l’auriculaire à cause des 2 cases d’écart dues à l’accordage standard. Ca n’a l’air de rien mais ça ne va pas sans poser certains problèmes!

5. Couplets

DE l’ENERGIE ET DE LA PUISSANCE! C’est tout ce dont vous aurez besoin pour jouer cette partie! Simplement composée de powerchords (à une exception près j’y reviendrai), ce riff est simple à jouer et ça sonne! La seule chose particulière dans ce riff est la présence de cet accord que vous trouverez dans la mesure 11 (4-7-x-x-x-x). Cet accord sert de transition : ce n’est pas un powerchord (qui sonnerait assez faux) ni une note isolée (qui n’aurait pas de puissance). Ce type d’accord n’est pas facile à trouver à l’oreille quand on n’en a pas l’habitude mais, coup de bol, vous avez une tab sous la main!

On peut cependant aussi trouver une petite difficulté mesure 13 et mesure 17. Vous devrez en effet être rapide et propre pour atteindre ces notes situées au milieu du manche. Pour les débutants, même technique que pour les octaves : portez votre regard où vous voulez aller et les doigts suivront.

6. Pré-refrain

Un riff sur une corde! Très sympa à jouer ce riff a un son très particulier dû aux endroits où sont placées les ruptures (en milieu de mesure). Ces ruptures sont les notes qui terminent chaque segment et qui se jouent avec un slide vers la corde à vide. Alors oui ce n’est pas très clair dit comme cela donc je m’explique : il faudra jouer un slide comme si l’on voulait retourner en haut du manche, mais on relâche la pression au final pour jouer la corde à vide. Il y a 3 notes concernées par ce petit effet : un DO (8ème case), un MI (12ème case) et un LA (5ème case). Ce riff en fait est une gamme de MI mineur naturel jouée sur la corde de MI grave.

7. Refrain

Aucun problème ici! Des accords de puissance avec simplement un slide entre la 4èeme et la 5ème case sur la corde de MI grave. Vous pouvez d’ailleurs choisir de jouer ce slide avec des accords de puissance, ça sonne aussi.Attention malgré tout à la reprise sur le riff en octave qui peut poser problème, le changement étant plutôt rapide (à travailler lentement si besoin).

8. Conclusion

J’espère vraiment vous avoir aidé pour ce morceau, n’hésitez pas à laisser votre avis!

Si vous avez la moindre question, n’hésitez pas à me contacter via les commentaires et j’adapterai l’article selon les besoins. Je rappelle également que la tablature est faite sur mon arrangement perso, merci de citer le blog en cas de partage!

3 réflexions au sujet de « Andrew WK – Party Hard »

  1. Ping : Nouvelle leçon et tab! Andrew WK – Party Hard | Guitare débrouille

  2. L’astuce qui consiste à ce que les yeux aient toujours un temps d’avance sur la main qui pince les cordes fonctionne très bien.
    Tu la donnes également sur Shiza Radio et c’est efficace. Encore merci à toi.

    • Merci pour le retour! Je vais faire plusieurs articles trs bientt dans lesquels tu trouveras sans doutes d’autres astuces! Ravi que cela fonctionne pour toi!

      Le 26 novembre 2012 15:32, Guitare dbrouille

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s